Get your kicks on route 66!

15.11.2018

Écrit par

 

 

 

 

La skyline de Chicago diminue dans le rétroviseur du camping-car, aussi sûrement que la distance se creuse entre elle et nous. Cette ville généreuse nous aura donné bien plus que nous n’avons osé rêver ! Et en cadeau d’adieu, elle nous fait l’honneur de nous mettre sur les rails de sa mythique route 66, nous forçant à pointer nos regards vers le sud pour mieux oublier la précoce rudesse hivernale.

 

Car c’est bien à Chicago que cette route prend sa source. Avec Camille, nous avons souhaité faire l’effort d’aller jusqu’au cœur du centre-ville avec Ours (ce qui n’est jamais une mince affaire) pour nous positionner exactement au point de départ. De là, nous la suivons autant que possible car elle se confond désormais avec d’autres routes, un peu comme notre non moins mythique Nationale 7. Il faut donc chercher un peu, ce qui lui donne une dimension ludique bienvenue.

 

« Tiens, c’est là qu’ont été tournés des épisodes de Prison Break », me dit Camille en pointant du doigt la prison de Joliet qui borde la route. « Ne prenez pas d’autostoppeurs », indique un panneau fort d’à propos.

 

Plus loin, des Blues Brothers grandeur nature cèdent la place à un des derniers « géants » (le fameux Gemini Giant placé là pour attirer le chaland dans un des trop nombreux restaurants de l’époque), tandis qu’un écusson ROUTE 66 recouvre le goudron. Aucun doute, on y est (la suite plus bas...).

 

 

 

 

 

 

 

Notre sentiment ? Eh bien il est clair que les auteurs de chez Pixar ont été bien inspirés quand ils ont écrit « Cars ». En effet, quand on sillonne cette fameuse route asphaltée depuis Chicago, il y a comme un air de désuétude, d’abandon, et de gloire passée qui ne reviendra jamais. C’est un peu triste. Mais c’est aussi excitant pour nous autres, touristes français. Car si cette route fait clairement partie de l’histoire, elle conserve un inexplicable aspect magique qui ne peut que vous filer la banane ! Yeah, I still get my kicks on route 66 ;)

 

Car les amoureux de cette « Main Street of the USA » ou « Mother Road » prennent soin de vous rappeler où vous êtes, à coup de voitures anciennes postées ici et là, de stations services Texaco d’un autre temps qu’on croirait prêtes à l’emploi, ou encore de musées aussi intéressants que bienvenus dans des paysages d’ailleurs assez monotones. Mais là n’est pas le sujet, clairement !

 

Quelques kilomètres encore et Pontiac city nous charme par la gentillesse des gens que nous croisons, par sa musique en pleine rue, par ses nombreuses fresques murales, par ses voitures miniatures disposées à chaque carrefour, et par son musée dédié à la route bien sûr, mais aussi aux armées. Nous garderons une pensée émue pour David Estes, pour son accueil chaleureux et son histoire bouleversante. Merci encore, vous participez à rendre le mythe bien vivant.

 

On aurait presque envie de ne pas la quitter, cette route. Mais bon, on se dit que de toutes façons, on la reverra dans le sud ! Alors nous bifurquons en direction de Louisville, Kentucky pour passer plus tard voir Nashville, Tennessee.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Jacacha !

Jacacha comme Janko, Camille, Charlie. Nous sommes un couple et leur petite fille de 2 ans en route pour l'Aventure sur le continent américain.

Nous serons heureux d'avoir de vos nouvelles alors n'hésitez pas :

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon
Ne ratez aucun post !
Recent Posts:

"Ours", le VAN TOUR

17/06/2019

Mexico City

31/05/2019

Mariposas et civilisations perdues

10/05/2019

1/13
Please reload

Une famille partie à l'Aventure !

Nous sommes un couple et leur petite fille ayant décidé de parcourir le Monde dans un camping car spécialement aménagé. Vous pouvez également suivre toutes nos aventures sur notre

chaîne Youtube. N'hésitez pas à nous laisser un petit mot, nous serons heureux de vous lire ! 

© 2018-2019  JaCaCha

  • Black Instagram Icon
  • Black Facebook Icon